Prix 2016 : La parole est aux jurés et aux partenaires

logo site d'actualités de la Fondation Scelles

 Contact

Prix 2016 : La parole est aux jurés et aux partenaires

Prix Fondation Scelles 2016 - Gérard BiardEngagement, altruisme, empathie, conviction… Ce que les membres du jury et les partenaires retiennent des Prix Fondation Scelles - 3e édition.

 

« Des jeunes en empathie »
Gérard Biard, porte-parole de Zéromacho, rédacteur en chef de Charlie Hebdo, président du jury des Prix Fondation Scelles 2016, juré des Prix depuis la 1ère édition :
« Il est réconfortant de voir que la jeunesse s’empare d’un problème qui concerne toute la société et s’en empare avec empathie. S’il est une question complexe, c’est bien celle de la prostitution qui croule sous les clichés, sous les fantasmes, où on oublie trop souvent la réalité.»

 

Des Prix « pour alerter les pouvoirs publics »Dominique Attias
Dominique Attias, Vice-bâtonnière de Paris et responsable du groupe Droits des Mineurs, jurée des Prix Fondation Scelles depuis la 1ère édition :
« La prostitution a changé de visage, la crise favorise de nombreuses formes d’exploitation sexuelle. C’est à nous toutes et tous qu’il revient de dénoncer, d’alerter les pouvoirs publics et c’est le rôle des Prix Fondation Scelles. »

 

Elizabeth Moiron-Braud - MIPROFDes travaux « convaincants et convaincus »
Elisabeth Moiron-Braud, secrétaire générale de la Mission de protection des femmes contre les violences et de lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF), jurée des Prix Fondation Scelles depuis la 2e édition :
« J’ai personnellement vraiment apprécié ces slams qui ont su en quelques mots très rythmés, convaincants et convaincus, rapprocher la notion d’égalité entre les femmes et les hommes, les violences faites aux femmes et la prostitution, parce que la prostitution est une violence et qu’on ne pourra vraiment lutter contre les violences que lorsqu’une égalité réelle entre les femmes et les hommes aura été instaurée. »

 

« Transmettre des valeurs d’engagement »
Lycée professionnel Belliard, partenaire depuis 2013 pour le Prix « Meilleur Slam »
Raphael Cioffi Marie-Pierre Perette, documentaliste : « Sept élèves de la classe de seconde Bac Spécialité Restaurant Service en salle se sont prêtés au jeu de l’enregistrement vidéo et des votes. Pour eux, le prix vient comme une récompense pour leur engagement, et surtout comme la reconnaissance de leur travail et de celui de la classe. »
Raphaël Cioffi, Professeur d’histoire-géographie : « Les Prix Fondation Scelles donnent l’occasion de transmettre à nos jeunes apprenants des valeurs d’engagement, d’altruisme qu’ils sauront, à son exemple, développer en tant que futurs citoyens. »

 

« Contourner les clichés pour s’approcher du plus juste »
Ecole Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ Lille), partenaire depuis 2012 pour le Prix « Meilleur reportage »
Corinne Vanmerris, directrice d’études :
« Ce partenariat permet de proposer aux étudiants de traiter d’un sujet complexe et tabou. Le but est de contourner les clichés, de s’approcher du plus juste, de ce qui va réellement informer le public mais aussi les décideurs et peut-être de faire bouger les lignes sur les droits de la personne. C’est notre défi quotidien à l’Ecole.»

 

« Manifester son « ouverture d'esprit » et sa « curiosité intellectuelle »

Ecole nationale de la magistrature, partenaire depuis 2013 pour le Prix « Meilleur réquisitoire »
Florence Lardet, Présidente de l'Association des Jeunes Magistrats :
« C'est une belle invitation incitant les futurs magistrats à ne pas se retrancher derrière leur charge de travail mais à prendre le temps de participer à une réflexion et à une rencontre avec d'autres partenaires autour de la question de la prostitution. Ainsi chaque futur magistrat contribue à mettre en oeuvre les qualités d' « ouverture d'esprit » et de « curiosité intellectuelle » attendues de lui par chaque citoyen ».