Cinq histoires de sexe et de sang…

logo site d'actualités de la Fondation Scelles

 Contact

Cinq histoires de sexe et de sang… un livre de Thomas Day

Thomas Day Women in chainsAuteur de science-fiction, Thomas Day livre cinq nouvelles consacrées à la condition des femmes dans le monde. Quand la fiction vient au secours de la lutte contre les violences faites aux femmes…

 

Il faut du temps aux ouvrages d’éditeurs indépendants pour émerger de leur nuit. Mais la liberté de publier, c’est tout le combat de ces petits éditeurs qui recherchent la qualité et la force d’un auteur autant que d’un livre.
Thomas Day est un de ces auteurs, et Women in Chains un de ces recueils de nouvelles, qui marquent, interrogent, sèment la nausée, l’effroi, la colère et l’ultime compassion chez le lecteur abasourdi.

Connu pour ses œuvres de science-fiction et de fantasy, Thomas Day livre ici un recueil de nouvelles qui décrivent, à travers quelques vies aux quatre coins du monde (Mexique, Allemagne, Groenland, Afghanistan, France) la misère de la condition féminine (meurtre rituel, prostitution, viol collectif, bastonnade à mort, violence domestique). Cinq nouvelles toutes tirées de faits réels, transposés par l’effet d’écriture. Cinq histoires auxquelles chaque lecteur pourrait être exposé, dont chacun pourrait avoir connaissance mais qui, par la crudité de leur langage et la brutalité quasi journalistique des faits, atteignent ce pouvoir de tirer de la torpeur de l’indifférence qui est à leur contact.

Qui se souvient de Juarès, la Ville féminicide où pendant des années, les corps de jeunes filles étaient retrouvés dans des lieux improbables, allant du désert proche à la montagne d’ordures au bout d’un chemin perdu ? Ici, le supplice de l’enfant-femme est raconté du point de vue du consommateur insatisfait vaguement maffioso, absolument sûr de ses droits- dont celui de tuer avec cruauté après consommation, maître aux exigences inassouvissables. Et la femme, la fille, la vierge offerte en sacrifice mais qui ne comprend rien à ce qu’elle subit de façon glaciale et préméditée finalement. Un regard et une écriture sans concessions font le reste.

Eros-Center c’est un semblable chemin de croix des victimes et de pouvoir du proxénète fournisseur d’Eros Center en Allemagne où se trouvent accumulés tous les travers de la domination par la sexualité : abattage et confinement à la limite de l’emprisonnement, mensonges, désespoirs et terreurs pour les filles piégées. Exceptionnellement, la fin romancée est optimiste…mais sans conviction. Car tout est dit de la souffrance humaine, celle de la fille et celle de l’ordinaire client transi.

Les trois autres nouvelles, Tu ne laisseras point vivre, Nous sommes les violeurs, Points de suture, d’égale puissance remontent dans les histoires personnelles archaïques, celles que l’on fuit mais dont on ne s’échappe jamais totalement et qui finissent par nous rattraper et tuer.

Bien sûr, le livre est crû, violent, il agresse son lecteur. Mais une chose est aussi certaine : nul ne pourra se cacher derrière son ignorance ; on connaissait des contours d’histoire, on détient désormais toutes les clés qui ouvrent les portes clandestines du mensonge.


Thomas Day, Women in Chains. Petite pentalogie des violences faites aux femmes, préface de Catherine Dufour, Ed. ActuSF, coll. Les 3 Souhaits, Chambéry, 2012

APK